Pourquoi avoir créé Medieval TV ?

Nous pensons que notre passion mérite le meilleur. Malheureusement, nous faisons partie des parents pauvres de la télévision. Nous avons donc décidé de prendre notre destin en main et de proposer des programmes qualitatifs, créés librement, sans aucune intervention de grandes groupes médiatiques français ou étrangers. Les animateurs sont 100% aux commandes de leurs émissions. Medieval TV sera un média humain, à l’image de toutes les personnes que nous avons croisées dans ce milieu depuis des années.



Cela vous permet de visionner quand vous le souhaitez et sur le support que vous désirez les programmes de la chaîne, qu’ils soient récents ou anciens. Vous êtes totalement libres de consommer nos programmes comme bon vous semble.



Les programmes proposés seront tous accessibles aux – de 18 ans, avec quelques programmes qui pourront captiver les plus jeunes. Si une émission particulière devait contenir des passages sensibles pour les enfants, il y serait fait mention en tout début de programme. Mais, si cela devait arriver, cela resterait uniquement très occasionnel.



Il faut différencier les contenus par lesquels vous connaissez certains de nos animateurs. Ils n’arrêtent pas leur chaîne pour nous. Sur Medieval TV, nous avons créé avec eux des émissions d’une heure, inédites et exclusives pour nos futur.e.s abonné.e.s. Et pour les fabriquer, nous allons faire appel à des réalisateurs, des cadreurs, des ingénieurs du son, des monteurs, des mixeurs, des graphistes… Une sacrée équipe qui sera à votre service ! A cela vont s’ajouter les frais de déplacement, les droits de certaines images, la création de musique, le développement et l’amélioration de la plateforme, le SAV, les assurances, le matériel à louer, les services financiers, juridiques…



En vous loguant sur le site à partir d’un ordinateur, d’une tablette, d’un smartphone ou d’une Nous avons souhaité trouver un prix juste, le plus accessible possible, pour 8 heures de programmes exclusifs et inédits par mois et + si le nombre d’abonnés augmente. Un livre sur le Moyen Âge coûte plus cher, une place de cinéma également. 4,99 €, c’est le prix de 3 cafés dans un bar (sauf à Paris ).

Ce prix nous permettra de travailler avec des équipes de professionnels, en respectant les conventions collectives du secteur audiovisuel, et de prendre en charge tous les coûts de fonctionnement inhérents à la création de contenu audiovisuel de qualité et à la gestion d’une plateforme SVoD (voir question précédente).



Le prix de l’abonnement nous permettra de nous affranchir des publicitaires. Il n’y aura donc aucune publicité avant, pendant et après les programmes proposés. Nous souhaitons garder une liberté totale d’interaction et de choix éditorial.

Ce sont nos réseaux sociaux qui nous serviront à communiquer sur nos partenariats avec des événements, des éditeurs et autres.



Parce que ces sites sont apparentés à du crowdfunding et qu’ils ne sont pas responsables de la bonne livraison des projets proposés sur leurs plateformes. Même si ce que nous proposons de faire (réunir un certain nombre d’abonnés pour pouvoir lancer la chaîne) s’en rapproche, nous allons être considérés légalement comme de la vente à distance. Et cela nous convient : nous serons ainsi 100% responsables de notre campagne, tout comme nous serons 100% responsables des programmes que nous vous livrerons par la suite. Ce système nous permettra également d’éviter de donner 8% des sommes collectées à ces sites, montant que nous préférons pouvoir investir dans la réalisation de belles émissions.

En ce qui concerne les contreparties, il y en a tout le temps, puisque + le nombre d’abonnés augmente, + nous augmentons le nombre de programmes proposés chaque semaine.



Toutes les personnes ayant souscrit un abonnement ou un préabonnement.

Un abonnement permet à un foyer de se connecter à la plateforme MEDIEVAL TV.



Les prélèvements ne commenceront que le 1er jour du mois de début de diffusion de la chaîne (c’est à dire le 2 décembre).





Les abonnements d’un an nous assure une bonne visibilité dans le temps.
Mais nous comprenons que plusieurs d’entre vous veuillent déjà voir pour être sûr. Et nous, ce dont on est sûr, c’est de la qualité des programmes.
Donc vous avez la possibilité de vous engagez de manière mensuelle, tout en étant libre d’arrêter votre abonnement si vous étiez déçu (on en doute, mais bon) ou si vous aviez un aléa de vie.



Ici même !
Ce site servira de plateforme de visionnage, à l’instar de Netflix ou de Disney+ par exemple.
Il prendra sa forme de plateforme définitive, un peu avant le 2 décembre.



Vous pouvez vous abonner vous aussi et découvrir les programmes comme n’importe qui habitant en France.
Les programmes seront-ils sous-titrés pour les sourds et malentendants ou pour les personnes ne parlant pas le français ?
Nous le souhaitons fortement, mais tout cela a un coût. Nous le proposerons dans les paliers à débloquer, une fois la chaîne lancée.



Chaque jeudi.



Comme n’importe quelle plateforme SVoD, vous aurez accès où vous voulez, quand vous voulez, à l’ensemble des programmes déjà disponibles.



La chaîne est portée par 3ème RDV, une marque de la SAS COMMUN-ID, société 100% indépendante fondée par Mylène Baradel et David Frécinaux, 2 passionnés de culture médiévale et professionnels de l’audiovisuel, avec plus de 1000 heures de beaux contenus produits pour France 5, Sciences & Vie ou encore Canal + à leur actif.



Notre SAS est labellisée Economie Sociale et Solidaire, EcoProd (pour une production audiovisuelle raisonnée) et Zero Eco Impact (pour sa solution de streaming innovante).